Le Scriptarium

Le projet de médiation

Plus qu’un spectacle, Le Scriptarium est à la fois un projet éducatif, social et artistique, qui s’adresse aux jeunes de secondaire 3 à 5. Incubateur foisonnant, Le Scriptarium permet aux adolescents de découvrir des courants artistiques, littéraires ou philosophiques et valorise la prise de parole dans un projet collectif de création.

Découvrez le projet!

Présentation du projet

Le Scriptarium 2023 - Sous le commissariat de Kim O'bomsawin

Héritage : Ce qu'il me reste de ton histoire

Toujours là pour électriser la parole adolescente, le laboratoire d’écriture
qu’est Le Scriptarium naîtra en 2023 sous l’impulsion de la cinéaste abénakise
Kim O’Bomsawin, à qui l’on doit entre autres le vibrant documentaire Je m’appelle
humain.

Ayant découvert que ses aïeux avaient ajouté le O’ de son nom pour lui
donner une allure anglaise et contrer le racisme envers les Premiers Peuples,
la commissaire invitée a posé aux jeunes autrices et auteurs des questions aux
mille échos : D’où je viens ? Quelles sont les traces de ma lignée dans ma vie, et
quelles luttes a-t-elle menées ?

La parole de ces jeunes sera ensuite portée à la scène dans un spectacle théâtral professionnel présenté au printemps, à Québec et à Montréal.


Les commissaires

Kim O'Bomsawin

Kim O'Bomsawin

Abénakise, Kim O’Bomsawin a complété une maîtrise en sociologie avant d’entreprendre sa carrière de cinéaste-documentariste qui lui a valu de nombreux prix. Faire découvrir l’univers des Premiers Peuples est ce qui motive sa démarche. Elle a collaboré au développement et à la production de plusieurs séries documentaires et webdocumentaires pour de nombreux diffuseurs.

En 2018, elle scénarise et réalise le long métrage documentaire Ce silence qui tue qui remporte le Prix Donald Brittain de la meilleure émission documentaire sociale/politique aux Prix Écrans canadiens 2019. À la suite d’un rapport de la GRC, en 2014, qui révélait la disparition de 1 181 femmes autochtones, Kim O’Bomsawin réalise un documentaire à partir d’une série de témoignages de femmes survivantes. Pour Terre Innue, elle réalise et scénarise le documentaire Du teweikan à l’électro: voyage aux sources de la musique autochtone , primé aux Gémeaux en 2019, ainsi que le long métrage Je m’appelle humain. Documentaire sur la poétesse Innu Joséphine Bacon et gagnant de la meilleure émission documentaire, meilleure réalisation, meilleur son et meilleure musique originale aux Prix Gémeaux en 2020. Depuis 2018, elle travaille également comme productrice au contenu et réalisatrice de la série documentaire transmédia Laissez-nous raconter/Telling Our Story, qui propose une vision décolonisée de l’Histoire des 11 Premiers Peuples au Québec et Labrador. En 2021, elle signe, pour ICI Première, cinq Grands Entretiensavec des personnalités autochtones.

Elle donne également des conférences en milieu scolaire et institutionnel sur les enjeux qui touchent les Premiers Peuples. Kim O’Bomsawin est présidente de Terre Innue et de Productions Innu Assi.

Les étapes

Inscription

Partenaires