Dommage que t'avais les yeux fermés

La démarche artistique

Dans cette nouvelle création, Benoît Vermeulen explore la notion de pression de performance et de réussite qu’il décortique sous la loupe d’une thématique plus vaste : le sens de la vie. Pourquoi le sens de la vie? Par désir d’aller à l’essentiel, en réaction à la pression sociale, de performance, de réussite, de reconnaissance, de richesse, très présente dans notre société contemporaine. Comment le désir de performer, d’exceller, est parfois un moteur de décision pour certains, qui influence leur parcours de vie.

« Je ne veux pas aborder la question du sens de la vie d’un point de vue existentiel (ou plutôt oui, mais par ricochet). Je préfère l’aborder par son côté concret : celui du sens en tant que direction qui nous mène d’un point A à un point B, dans l’espace et le temps. Celui du parcours d’une vie. Donc le sens de la vie comme mouvement. J’ai envie de fouiller dans ce qui est essentiel chez l’humain, pour revaloriser la différence simple et unique, l’intime, l’ordinaire, ce qui est loin des honneurs et du spectaculaire, justement pour contrer ce monde de performance et de réussite. » - Benoît Vermeulen

Synopsis

Que signifie réussir ou rater sa vie?

Dommage que t'avais les yeux fermés explore la quête de sens dans une société qui a les yeux rivés sur la réussite. Pascale Renaud-Hébert décortique le désir d'excellence au détriment du bien-être. Au centre de cette histoire, Clémence, Mathilde et Tristan incarnent cette quête. Clémence, ambitieuse étudiante en médecine, et Mathilde, future designer de mode dont les engagements sont sources d’anxiété, s'entourent de Tristan, le bienheureux. Alors que la relation se tisse au sein du trio, le spectacle révèle les défis existentiels de chacun.

La mise en scène multidisciplinaire de Benoît Vermeulen n’hésite pas à mélanger fiction, défilés de mode excentriques, témoignages intergénérationnels authentiques et dispositif vidéo éclaté pour nous garder les yeux grands ouverts!

Les coulisses de la création

Hiver 2024

Janvier 2024 : Nous voici à l'année de création du spectacle! Il est temps de dévoiler le teaser de ce dernier afin de vous faire patienter avant la bande annonce et la création du spectacle en décembre 2024.

La parole aux concepteurs!

Découvrez le témoignage de Frédéric Auger, concepteur de l'univers sonore du spectacle et apprenez-en davantage sur la place importante qu'occupera le son dans le projet!

Quel est le rôle de la conception sonore dans un spectacle?

Pour moi, la conception sonore sert d’abord et avant tout à créer un contexte d'écoute propice pour le spectateur, à attiser son intérêt et son attention tout au long du spectacle, en jouant avec des tensions, des relâchements, des accélérations, des ralentissements, des moments d’exaltation, de l’inattendu... À ces fins, elle peut avoir recours à divers procédés et outils : amplification et traitement des voix des interprètes, traitement sonore et échantillonnage d’objets sur scène, sons de terrain (« field recordings ») pré-enregistrés, musique (en direct ou pré-enregistrée).
Toujours au service du texte et de la dramaturgie, la conception sonore permet de créer un contexte, une ambiance, un environnement réel/figuratif ou abstrait/imaginaire, qui permettra au texte et aux actions des personnages de se déployer dans toute leur complexité de sens (ou parfois souligner leur simplicité!).
La conception sonore permet d’aller au-delà du texte, de faire ressentir ou d’exprimer ce qui rend les mots muets.

Quel est le ton recherché pour cette création?

Le travail de création et la recherche sont encore en cours, mais pour l’instant le ton est très ludique, parfois comique, par brefs moments mystérieux ou inquiétant, mais jamais lourd. Il y a beaucoup d’humour dans le spectacle, et c’est très rythmé…

Quelle place occupe la musique comparativement aux sons dans ce spectacle?

Il reste encore beaucoup à créer, mais je crois qu’au final il y aura beaucoup de musique, parce que la forme non linéaire de la pièce - qui alterne entre scènes fictives, performances, parades, vidéo, mouvement - invite à cette présence de la musique, qui aidera à marquer et rythmer les différents moments du spectacle, et certaines transitions. Mais comme ma pratique de concepteur sonore inclut toujours une partie de traitement sonore en direct, il y aura aussi certains éléments sur scène qui feront partie de la trame sonore du spectacle (utilisation du son en direct), comme le tapis roulant par exemple, qui se transformera en élément tantôt rythmique, tantôt mélodique.

Y a-t-il des contraintes avec lesquelles tu dois t’adapter dans cette création?

Pas pour l’instant. Pour d’autres, le fait que le texte était encore en création au moment où nous avons commencé les blocs de travail aurait pu être une contrainte, mais je travaille souvent dans des contextes d’écriture scénique où le texte apparaît au fur et à mesure des différentes explorations et expérimentations. Alors je suis dans un terrain de jeu que je connais bien!

Quels sont tes objectifs pour les prochaines étapes de création?

Jusqu’ici, étant donné la nature encore très exploratoire du travail, j’ai utilisé des musiques d’inspiration qui ne m’appartenaient pas la plupart du temps, pour tester des ambiances, des rythmes, des présences sonores, des timbres différents. Pour la prochaine étape de travail je souhaite avoir écrit et enregistré une maquette de base pour la plupart des scènes existantes. Je rajouterai ensuite au fur et à mesure le nouveau contenu que nécessitera le texte que nous découvrirons prochainement! Le but de tout ça étant d’entrer le plus tôt possible en dialogue avec le texte, la mise en scène, et la vidéo.

Automne 2023

AFFICHE WEB 1200x800

Au programme cet automne, la conception d'une identité visuelle percutante signée par l'illustratrice Paule Thibault, et un nouveau laboratoire avec l'équipe de création que nous sommes d'ailleurs heureux de dévoiler dans son intégralité!

Texte : Pascale Renaud-Hébert
Mise en scène : Benoît Vermeulen
Distribution à la création : Maxime-Olivier Potvin, Clara Prieur et Marie Reid
Assistance à la mise en scène : Martine Richard
Scénographie : Raymond Marius Boucher
Stagiaire aux décors et accessoires : Heitiare Crawford
Vidéos : Christian E. Roy
Costumes : Sandrine Bisson
Éclairages : Marie-Aube St-Amant Duplessis
Univers sonore : Frédéric Auger
Direction technique et production : Camille Pilon-Laurin

Décembre 2023 : enchaînement devant l'équipe du Clou, un an avant la première. De belles avancées qui augurent bien pour la suite! Nous sommes fébriles!

Labo dommage dec23

Maxime-Olivier Potvin, Clara Prieur et Marie Reid sont les trois interprètes du spectacle.

Visuel pour siteweb 1

-

IMG 0946

-

IMG 0945

Découvrez-en davantage sur la belle dynamique qui anime notre duo de créateurs!

Dommage que t'avais les yeux fermés, parlera, entre autres, du sens de la vie et de la pression de performance. Un spectacle qui aspire à donner du sens. Écoutez Benoît Vermeulen en parler!

L'autrice Pascale Renaud-Hébert se livre sur ses souvenirs d'adolescence, sa méthode de travail, ses influences, ses objectifs avec ce spectacle.

Avril et mai 2023

Dans un climat de cocréation, l'équipe du laboratoire du printemps 2023 explore des esthétiques, recherche la justesse dans l'originalité, se surprend et laisse surgir les différentes trames possibles du spectacle. La récolte s'annonce prolifique!

Les créateurs et créatrices de ce laboratoire sont : Pascale Renaud-Hébert (texte), Benoît Vermeulen (mise en scène), Martine Richard (assistance à la mise en scène), Raymond Marius-Boucher (scénographie), Christian E. Roy (vidéos), Frédéric Auger (univers sonore), Sandrine Bisson (accessoires de recherche), Marie Reid, Maxime-Olivier Potvin et Clara Prieur (interprétation).

Labo benoit mai2023

Décembre 2022 et janvier 2023

Le processus de création a été entamé en décembre 2022 et janvier 2023 à travers des ateliers créatifs avec des adolescent·e·s qui ont participé à des entrevues filmées dans un premier temps et au tournage de vignettes vidéos mises en scène par Benoît Vermeulen dans un second temps.

Ces rencontres ont été riches et sont la promesse d'une matière considérable pour le futur spectacle! Reste à savoir pour les créateurs, comment cette matière sera exploitée pour porter la thématique du spectacle : le succès et la performance.

Le texte du spectacle sera de Pascale Renaud-Hébert et la mise en scène de Benoît Vermeulen. La recherche plastique sera dirigée par Raymond Marius Boucher et celle des vidéos par Christian Roy.

Labo benoit janvier23

Échéancier approximatif

Décembre 2022 / janvier 2023 : Ateliers avec ados (entrevues-vignettes vidéos)

Avril-mai 2023 : Premier laboratoire exploratoire

Été 2023 : Premier jet d’écriture et confirmation de l’équipe de création

Automne 2023 : Premier bloc de répétition

Hiver 2024 : Relance de l’écriture

Printemps 2024 : Deuxième bloc de répétition et mise en production

Automne 2024 : Bloc de répétition et début de la tournée au Québec

Capsules entourant la création

Ces capsules sont le fruit des ateliers créatifs avec les adolescent.e.s qui se sont déroulés en décembre 2022 et janvier 2023.


Capsule #1 - Les cheveux
Les cheveux aborde la routine matinale et l’importance de la coiffure à l’adolescence.

Capsule #2 - L'avenir
L’avenir aborde la question du désir.

Capsule #3 - Réussir sa vie
Réussir sa vie aborde la question de la réussite et de l’échec sous fond de CHSLD.

Capsule #4 - Le chemin
Le chemin aborde l’idée du trajet personnel et de l’avenir du Québec.

Biographies

Pascale Renaud Herbert

PASCALE RENAUD-HÉBERT | Texte
Pascale Renaud-Hébert est de la promotion 2014 du Conservatoire d’art dramatique de Québec. Depuis sa sortie, elle a participé ou écrit seule une dizaine de pièces de théâtre qui ont vu le jour dans des théâtres comme la Licorne, la Bordée et le Trident. En tant que scénariste, Pascale a notamment co-écrit la série M’entends-tu? avec Florence Longpré pour laquelle elles ont reçu le Gémeau des meilleurs textes, comédie, en 2019 ainsi qu’en 2021 et une nomination aux Gémeaux 2020 dans la catégorie meilleurs textes, série dramatique. Pascale a également travaillé sur des projets comme Pour toujours + un jour, Les Sapiens, les Suppléants et La Maison des folles 2. La SODEC a accordé son soutien à Pascale pour la scénarisation de l’adaptation cinématographique de Sauver des vies, pièce qu’elle a écrite en 2016. En 2019 et 2020, sa pièce de théâtre Hope Town, mise en scène par Marie-Hélène Gendreau, a été jouée au théâtre La Bordée et a remporté le prix SACD de la dramaturgie francophone. Comme comédienne, Pascale a interprété plus d’une dizaine de rôles au théâtre et on a aussi pu la voir dans M’entends-tu?, Sans rendez-vous, Entre deux draps, Stat et Chouchou.

Benoit cropped

BENOIT VERMEULEN | Mise en scène
Cofondateur et codirecteur artistique du Théâtre Le Clou, Benoît Vermeulen poursuit ses recherches en mise en scène en provoquant des rencontres entre un auteur et ses désirs formels et narratifs. Sont ainsi nées plusieurs des productions du Théâtre Le Clou : Les trains, Jusqu’aux Os!, Noëlle en juillet, Au moment de sa disparition, Romances et karaoké, Assoiffés, Éclats et autres libertés, Appels entrants illimités et Le garçon au visage disparu. Il a reçu deux fois le Masque de la mise en scène, d’abord en 2003 pour son travail sur Au moment de sa disparition, puis en 2005 pour Romances et Karaoké. En mai 2013, Benoît Vermeulen se voit remettre, par le recteur de l'Université du Québec à Montréal, M. Robert Proulx (Ph. D), la Reconnaissance de mérite artistique pour sa contribution exceptionnelle à l'univers artistique du théâtre pour adolescents.

En savoir +

Raymond Marius Boucher

RAYMOND MARIUS BOUCHER | Scénographie
Raymond Marius Boucher a participé à titre de scénographe à plus d’une centaine de productions théâtrales, créé des décors pour la danse et le cinéma et conçu les mises en espace de plusieurs expositions. Il a été mis en nomination quatre fois depuis 1995 par l’Académie Québécoise du Théâtre pour son travail exceptionnel, qui a voyagé non seulement à travers le Canada, mais aussi en République Tchèque, en France, en Italie, au Portugal, en Russie, en Espagne et en Suède. Très impliqué dans son milieu, Raymond Marius Boucher a œuvré comme Président de l’Association des Professionnels des Arts de la Scène du Québec (APASQ) de 2007 à 2011, et agit actuellement comme Président de la Fondation Jean-Paul Mousseau où il concentre son énergie à valoriser et à préserver les traces d’œuvres scénographiques. Il occupe le poste de chargé d’enseignement principal au département de théâtre de l’Université Concordia depuis 2002.

Christian Roy

CHRISTIAN ROY | Vidéo
D’abord formé en arts visuels puis en interprétation, Christian Roy œuvre dans le domaine de l’audiovisuel depuis plus d’une quinzaine d’années. Après avoir aiguisé ses aptitudes et ses intérêts en solo au cours de ses 5 premières années, il fonde la compagnie Camion Productions en 2012. À ce jour, la compagnie est sollicitée dans le milieu du théâtre pour ses nombreuses captations et bandes-annonces. Que ce soit pour les théâtres institutionnels (La Licorne, le Théâtre Denise-Pelletier, le Centre du Théâtre d’aujourd’hui et le Théâtre du Nouveau Monde), les compagnies de la relève (Théâtre Osmose, Stuko-Théâtre) ou les compagnies du milieu jeune public (Advienne que pourra, Le Clou, Le Carrousel, Bluff), le travail de Camion Productions est reconnu pour son expertise et son souci à préserver la magie du théâtre sur vidéo.

Outre le monde du théâtre, Camion Productions travaille activement avec les milieux de la musique, de l’éducation, ainsi que le milieu du communautaire.