Dommage que t'avais les yeux fermés

14 ans et plus

Résumé

Que signifie réussir ou rater sa vie?

Dommage que t'avais les yeux fermés explore la quête de sens dans une société qui a les yeux rivés sur la réussite. Pascale Renaud-Hébert décortique le désir d'excellence au détriment du bien-être. Au centre de cette histoire, Clémence, Mathilde et Tristan incarnent cette quête. Clémence, ambitieuse étudiante en médecine, et Mathilde, future designer de mode dont les engagements sont sources d’anxiété, s'entourent de Tristan, le bienheureux. Alors que la relation se tisse au sein du trio, le spectacle révèle les défis existentiels de chacun.

La mise en scène multidisciplinaire de Benoît Vermeulen n’hésite pas à mélanger fiction, défilés de mode excentriques, témoignages intergénérationnels authentiques et dispositif vidéo éclaté pour nous garder les yeux grands ouverts!

Le spectacle a bénéficié d'une résidence propulsée par Parcours Cré'Ados.

Teaser

Démarche artistique

« Je travaille avec le doute, le mouvement, l’expérimentation et l’instinct. Je fais de la recherche en laissant le plus d’espace possible aux autres créateurs qui m’accompagnent dans le projet. Je crois au parcours et au collectif. Aux détails qui s’imposent lorsqu’on chemine tous ensemble vers un même but. Par étapes. L’important est d’avancer sans rien figer. Après l’expérimentation, on laisse reposer. On analyse, on décortique, on intellectualise, puis on repart, l’instinct et la liberté devant. J’aime travailler à partir de réalités ou de sujets qui me préoccupent intimement, mais à travers lesquels je peux également porter un regard sur une réalité sociale ou culturelle plus large. L’intime et le global. L’excès et le détail. L’auteur que j’approche (car j’ai toujours, jusqu’à présent, approché un auteur pour qu’on collabore avant même l’écriture du texte) est la pierre angulaire de la recherche. Le principal complice. J’ai besoin que le langage formel que j’explore influence le langage textuel et viceversa. Contamination positive. »

Benoît Vermeulen

Activités de médiation

  1. À venir en automne 2024

  2. Le Théâtre Le Clou propose différents ateliers qui peuvent être donnés en classe avant les représentations. Sans dévoiler le contenu de la pièce, ces ateliers développent certaines thématiques du spectacle : les personnages, la structure du spectacle, le processus de création, la mise en scène, l'appréciation d'une œuvre théâtrale, etc. Ces activités complémentaires à la sortie théâtrale permettent de préparer les spectateurs à la représentation.

    • Clientèle : du secondaire 3 au secondaire 5
    • Durée de l’activité : 60 minutes ou la durée d’une période
    • Nombre de participants : maximum 34 élèves (une classe)
    • Lieu : salle de classe, bibliothèque ou autre local
    • Équipement : un projecteur et un ordinateur avec port USB

    Au Québec, cet atelier peut être défrayé par le programme La culture à l’école.

    Si vous avez des requêtes spécifiques concernant l’offre d’ateliers, écrivez-nous à mediation@leclou.qc.ca

  3. Sur demande

Partenaires

Commentaires

Le Théâtre Le Clou et le public adolescent

Depuis plus de 30 ans, le Théâtre Le Clou invite le public adolescent à s’immerger dans un théâtre de création engagé et inspirant.

Codirigée par Sylvain Scott et Benoît Vermeulen, la compagnie entraîne tous ceux que la rencontre entre le théâtre de création et l’adolescence inspire. Les créateurs du Théâtre Le Clou mixtionnent les matières textuelles, formelles et plastiques. De cet exercice de liberté émergent des créations qui oscillent entre exigence et plaisir, provocation et engagement, beauté et chaos.

Des milliers de spectateurs au Québec et à l'étranger ont pu applaudir une des 43 créations de la compagnie.

En connexion perpétuelle avec son public de prédilection qu’est l’adolescence, le Théâtre Le Clou fait la preuve, sur scène comme en coulisse, que la médiation et la création sont des alliées de choix pour repenser le monde.