Le Clou

Mission

Le Théâtre Le Clou propose un théâtre de création et privilégie la rencontre avec le public adolescent.


Les créateurs du Théâtre Le Clou mixtionnent les matières textuelles, formelles et plastiques. De cet exercice de liberté émergent des créations qui oscillent entre exigence et plaisir, provocation et engagement, beauté et chaos.

Depuis plus de 25 ans,

Le Clou entraîne tous ceux que la rencontre entre le théâtre de création et l’adolescence inspire. Il accueille aussi les jeunes créateurs stimulés par ce défi artistique. Des milliers de spectateurs au Québec et à l’étranger ont pu applaudir une des 34 créations de la compagnie.

La compagnie est également maître d’œuvre du projet Les Zurbains, des contes contemporains écrits par des auteurs professionnels et des adolescents, qui font l’objet depuis 20 ans d’une présentation sur scène chez les diffuseurs partenaires.

Mission

Direction artistique

Monique Gosselin

« Je ne peux mettre en scène que la vie,
l’espoir, même si la noirceur est du récit. » - Monique Gosselin

Démarche artistique
Ouvrir

« Je ne peux mettre en scène que la vie, l’espoir, même si la noirceur est du récit. Idéalement, des prises de parole à portée universelle, de l’humanisme, du social, du politique. J’exècre les propos moralisateurs. Je préfère prêcher dans l’excès contraire. J’apprécie les univers singuliers. Je ne crains ni le fantastique, ni le surréalisme. Je ne vois aucun intérêt à prétendre, à faire croire. À vue la mécanique théâtrale, voire le dévoilement du comédien derrière le personnage. S’en dégage toujours un certain ludisme. L’adolescent ne demeure-t-il pas transparent malgré son désir de cacher ce qu’il est réellement. Dans un total esprit festif, je veux que le spectateur ait le sentiment d’être convié à la représentation. Les acteurs évoluent au sein du public qui est du spectacle. Paradoxalement, je cherche parfois à déstabiliser ce même public, le sortir de son confort. Provocation, paradoxe, inconstance? Oui, tout à fait. C’est l’état adolescent qui m’habite quand je crée. L’adolescence, dans tout ce qu’elle représente, s’avère extrêmement stimulante en cours de création : passions intenses, émotions à fleur de peau, questionnements existentiels, fébrilité, curiosité… audace. Merci à l’adolescence et à tout ce qu’elle inspire! » - Monique Gosselin

Biographie
Ouvrir

Cofondatrice et codirectrice artistique du Théâtre Le Clou, Monique Gosselin a assumé la direction du projet d’écriture les Zurbains, projet phare de la compagnie de 1997 à 2017. Elle a signé la mise en scène d’une quinzaine d’éditions du spectacle et y a aussi participé à titre de comédienne, d’auteure et de médiatrice. Depuis 2017, elle assure la direction artistique et la mise en scène du nouveau projet de médiation du Clou, Le Scriptarium. À ce jour, elle a travaillé au théâtre sous la direction d’Alain Zouvi, Benoît Vermeulen, René-Richard Cyr, Claude Poissant, Brigitte Haentjens et Robert Gravel, entre autres. À la télévision, elle participe à plusieurs séries et, au cinéma, on peut la voir notamment dans des œuvres signées Podz, Émond, Robichaud, Lanouette, Ménard et Carle. Formée à l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx, elle est aussi détentrice d’un baccalauréat en communications, profil radio et télévision, enseigne au département de théâtre du Collège Lionel-Groulx, est membre du conseil d’administration de la Maison Théâtre et membre du comité artistique du Cube, centre international de recherche et de création pour le théâtre enfance jeunesse, fondé en 2011.

Théâtrographie
Ouvrir
Sylvain Scott

« Je suis un acteur. Je suis un acteur qui met en scène.
J’utilise la mise en scène comme outil de création. » - Sylvain Scott

Démarche artistique
Ouvrir

« Je suis un acteur. Je suis un acteur qui met en scène. J’utilise la mise en scène comme outil de création. Tout comme jouer, composer, écrire. C’est une nuance qui pour moi est déterminante. Mon travail s’articule principalement autour de deux désirs : raconter une histoire et inscrire ses personnages dans une forme moins réaliste par le biais des autres arts comme la musique, le chant et l’art visuel. Ainsi, la structure dramaturgique conventionnelle de mes spectacles se trouve être constamment confrontée à une forme plus baroque, plus poétique. Ce principe de va-et-vient qui bouscule, traduit bien le mouvement souvent imprévisible de l’état adolescent mené par des émotions en dent de scie. La préadolescence, c’est le moment des grands bouleversements : c’est quitter l’enfance, c’est faire le deuil de la petite école pour la grande, mais surtout, c’est le corps en complète mutation. L’utilisation des différents médiums artistiques pour exprimer ce tumulte intérieur me semble être tout à fait juste puisque l’art permet au réel d’être mis en perspective. Mais par-dessus tout, ce que je tente de faire en intégrant les médiums artistiques à mon travail de mise en scène, c’est de réussir un arrimage organique et fluide entre le contenu et la forme. Que l’un devienne indispensable à l’autre. Dans cette démarche, je vise l’art total : un objet artistique qui puisse à la fois représenter le corps, les mots, la musique et l’espace en parfaite harmonie. » - Sylvain Scott

Biographie
Ouvrir

Cofondateur et codirecteur artistique du Théâtre Le Clou, Sylvain Scott a signé pour la compagnie les mises en scène de La langue du caméléon, L’héritage de Darwin, Isberg et L’Océantume dont il signe aussi l’adaptation et la scénographie. Sur scène, on a pu le voir au théâtre du Rideau Vert (Revue et corrigé 2012Un violon sur le toit) dans les spectacles des Productions Libretto (Les parapluies de Cherbourg, Frères de sang et L’homme de la Mancha), au TNM (Antoine et Cléopâtre, Jeanne Dark, L'opéra de quat'sous), pour les Productions À tour de rôle (Un gorille à Broadway) et pour Juste pour Rire sur scène (La mélodie du bonheur). En 2003, son interprétation de Sancho Panca lui a valu une nomination aux Masques. En 2005, il crée à la salle Jean-Claude Germain du Théâtre d'Aujourd'hui, La vraie vie est ailleurs, un théâtre musical conçu à partir des chansons de Réjean Ducharme et Robert Charlebois qu’il interprète en solo. À titre de compositeur, on lui doit les musiques originales d’une douzaine de productions pour différentes compagnies dont le TNM, le Théâtre Le Clou et le Théâtre Bouches Décousues. Il enseigne au département de musique de l’UQAM ainsi qu’au Collège Lionel-Groulx dans le programme de théâtre musical. Actuellement, Il peaufine l'écriture d'un livret de théâtre musical d'après l'histoire de Cordélia Viau.

Théâtrographie
Ouvrir
Benoît Vermeulen

« Je travaille avec le doute, le mouvement,
l’expérimentation et l’instinct. » - Benoît Vermeulen

Démarche artistique
Ouvrir

« Je travaille avec le doute, le mouvement, l’expérimentation et l’instinct. Les associations aléatoires. Je fais de la recherche en laissant le plus d’espace possible aux autres créateurs qui m’accompagnent dans le projet. Je crois au parcours et au collectif. Aux détails qui s’imposent lorsqu’on chemine tous ensemble vers un même but. Par étapes. L’important est d’avancer sans rien figer. Après l’expérimentation, on laisse reposer. On analyse, on décortique, on intellectualise, puis on repart, l’instinct et la liberté devant. J’aime travailler à partir de réalité ou de sujet qui me préoccupe intimement mais à travers lesquels je peux également porter un regard sur une réalité sociale ou culturelle plus large. L’intime et le global. L’excès et le détail. L’auteur que j’approche (car j’ai toujours, jusqu’à présent, approché un auteur pour qu’on collabore avant même l’écriture du texte) est la pierre angulaire de la recherche. Le principal complice. J’ai besoin que le langage formel que j’explore influence le langage textuel et vice-versa. Contamination positive. Ce qui constitue mon principal moteur de recherche : l’état adolescent. C’est une source d’inspiration très forte. L’état adolescent n’est pas l’adolescence telle quelle. C’est un état qui débute à l’adolescence et qui se poursuit toute la vie, malgré les nuances que celle-ci peut lui apporter. Un état qu’on pourrait décrire comme l’éveil d’un rapport différent au monde. Cet état est multiple, propre à chacun. Moi, c’est le mien que je fouille et que je nourris de projet en projet avec la complicité de l’état adolescent des autres créateurs. Et je le sais intarissable. » - Benoît Vermeulen

Biographie
Ouvrir

Cofondateur et codirecteur artistique du Théâtre Le Clou, Benoît Vermeulen poursuit ses recherches en mise en scène en provoquant des rencontres entre un auteur et ses désirs formels et narratifs. L’équipe de création est invitée, tout au long du processus d’écriture, à se nourrir des dimensions esthétiques et structurelles qui font l’objet de la recherche. Sont ainsi nées plusieurs des productions du Théâtre Le Clou : Les trains, Jusqu’aux Os!, Noëlle en juillet, Au moment de sa disparition, Romances et karaoké, Assoiffés, Éclats et autres libertés, Appels entrants illimités et Le garçon au visage disparu. Il a également mis en scène pour la compagnie plusieurs éditions du spectacle Les Zurbains. De plus, il a signé ces dernières années les mises en scène de Des arbres à la Manufacture, de Province du Théâtre de la Banquette Arrière, de Mélodie-dépanneur du Petit Théâtre du Nord et des Mauvaises herbes du Théâtre Bouches Décousues. Il enseigne et crée régulièrement des spectacles avec les finissants des différentes écoles de théâtre (L’Énéide en 2015 à Ste-Hyacinthe, Petites turbulences en 2014 à l’École Nationale du Canada, Comédie Plan Nord à l’École supérieurs de l’UQÀM en 2013…) Il a participé, à titre de comédien, à de nombreuses productions avec le Théâtre PàP, Le Carrousel, le Théâtre Denise-Pelletier, le Groupe multidisciplinaire de Montréal et le Théâtre Il va s’en dire. Il a été responsable, de 2007 à 2012, de la section enfance-jeunesse du Théâtre français du Centre national des Arts à Ottawa, en tant qu’artiste associé au directeur artistique Wajdi Mouawad. Il a reçu deux fois le Masque de la mise en scène, d’abord en 2003 pour son travail sur Au moment de sa disparition, puis en 2005 pour  Romances et Karaoké. En mai 2013, Benoît Vermeulen se voit remettre, par le recteur de l'Université du Québec à Montréal, M. Robert Proulx (Ph. D), la Reconnaissance de mérite artistique pour sa contribution exceptionnelle à l'univers artistique du théâtre pour adolescents.

Théâtrographie
Ouvrir

Direction artistique

Distinctions

2013

Benoît Vermeulen est finaliste au prestigieux Prix Siminovitch, une des reconnaissances les plus importantes pour le milieu théâtral au Canada.

2013

Reconnaissance de mérite artistique remis à Benoît Vermeulen par l’Université du Québec à Montréal, pour son apport au développement du théâtre pour adolescents.

2013

Nomination pour le Prix de la critique saison 2012-2013 dans la catégorie Jeunes publics, Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) pour Appels entrants illimités.

2011

Prix de la critique saison 2010-2011 dans la catégorie Jeunes publics, Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) pour Éclats et autres libertés.

2011

Prix ESTim 2011 - catégorie Arts et Culture, Chambre de commerce de l’Est de Montréal.

2010

Prix Louise-LaHaye, meilleur texte jeune public porté à la scène, Centre des auteurs dramatiques (CEAD) pour Éclats et autres libertés.

2008

Prix de la critique saison 2007-2008 dans la catégorie Jeunes publics, Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT) pour Assoiffés.

2008

Prix Roseq-Rideau pour Isberg.

2007

Finaliste dans la catégorie Théâtre pour les Prix littéraires du Gouverneur général du Canada à Wajdi Mouawad pour le texte d’Assoiffés.

2006

Nomination pour le Masque de la meilleure production jeunes publics pour Assoiffés, Académie québécoise du théâtre.

2005

Masque du meilleur texte original pour Romances et karaoké remis à Francis Monty par l’Académie québécoise du théâtre.

2005

Masque de la meilleure mise en scène pour Romances et karaoké remis à Benoît Vermeulen par l’Académie québécoise du Théâtre.

2005

Masque de la meilleure production jeunes publics pour Romances et karaoké remis au Théâtre Le Clou par l’Académie québécoise du théâtre.

2003

Masque du meilleur texte original pour Au moment de sa disparition remis à Jean-Frédéric Messier par l’Académie québécoise du théâtre.

2003

Masque de la meilleure mise en scène pour Au moment de sa disparition remis à Benoît Vermeulen par l’Académie québécoise du théâtre.

2003

Masque de la meilleure production jeunes publics pour Au moment de sa disparition remis au Théâtre Le Clou par l’Académie québécoise du théâtre.

2003

Nomination pour le Masque de la contribution spéciale à Raymond Marius Boucher, Benoit Prégent et Jean-Philippe Rossi pour la réalisation des maquettes et des vidéos dans Au moment de sa disparition, Académie québécoise du théâtre.

1997

Prix John-Hirsh, attribué à Benoît Vermeulen par le Conseil des arts du Canada, pour son travail de mise en scène pour les pièces Jusqu'aux Os! et Noëlle en juillet.

Distinctions

Publications

Le garçon au visage disparu

Larry Tremblay, Lansman Éditeur, 2016.

koipub

Le chant du koï

Jean-Philippe Lehoux et Ariane Bisson McLernon, Dramaturges Éditeur, 2016.

appels cover

Appels entrants illimités

David Paquet, Leméac Éditeur, Actes Sud – Papiers, 2015.

Éclats et autres libertés

Marie-Josée Bastien, Mathieu Gosselin, Étienne Lepage, Jean-Frédéric Messier, Dramaturges Éditeur, 2012.

Les Zurbains en série 2

Collectif d’auteurs, Dramaturges Éditeur, 2011.

Isberg

Pascal Brullemans, Dramaturges Éditeur, 2010.

Romances et karaoké

Francis Monty, Dramaturges Éditeur, 2009.

L’héritage de Darwin

Évelyne de la Chenelière, Lansman Éditeur, 2008.

Assoiffés

Wajdi Mouawad en collaboration avec Benoît Vermeulen, Leméac Éditeur, Actes Sud – Papiers, 2007.

Les Zurbains en série

Collectif d’auteurs, Dramaturges Éditeur, 2005.

Au moment de sa disparition

Jean-Frédéric Messier, Lanctôt Éditeur, 2004.

La langue du caméléon

Reynald Robinson, Duchesne Éditeur, 2002.

Jusqu’aux os!

Alain Fournier, VLB Éditeur, 1995.

Tu peux toujours danser

Louis Dominique Lavigne, VLB Éditeur, 1991.

Publications

Équipe

Monique Gosselin

Codirectrice artistique

monique@leclou.qc.ca

Sylvain Scott

Codirecteur artistique

sylvain@leclou.qc.ca

Benoît Vermeulen

Codirecteur artistique

benoit@leclou.qc.ca

Vincent Magnat

Direction générale par intérim

coordination@leclou.qc.ca

Hubert Côté

Diffusion et communications

diffusion@leclou.qc.ca

Marie Ichtertz

Diffusion - Europe francophone

marie.ichtertz@wanadoo.fr

t. + 33 (0)7 88 37 35 21

Djanice St-Hilaire

Adjointe - diffusion et communications

adjointe@leclou.qc.ca

Nadine Asswad

Diffusion - marchés anglophones

nadasswad@videotron.ca

t. 514 663-4884

Jean Duchesneau

Direction technique

directiontechnique@leclou.qc.ca

Maryse Lebrun

Technicienne comptable

administration@leclou.qc.ca

Équipe

Conseil d’administration

Annick Laberge

Groupe Banque TD

Présidente

Annie Bernard

Fasken Martineau DuMoulin

Administratrice

Monique Gosselin

Théâtre Le Clou

Vice-présidente

Benoît Vermeulen

Théâtre Le Clou

Secrétaire-trésorier

Luis Alberola

PMP Consultants

Administrateur

Sylvain Scott

Théâtre Le Clou

Administrateur

Charlène Petit

Épisode

Administratrice

Conseil d’administration

Partenaires

Site Web

Photographe

Partenaires