Noëlle en juillet

Résumé

À seize ans, Noëlle n’a jamais quitté la maison de sa mère Miami. Elle est prise en otage, responsable de sa sœur Pitt Bull, monstre à la morsure fatale et contaminée par les rêves de performances et de réussites sociales prônées par le discours télévisuel qui contrôle totalement sa mère. Elle finira par s’envoler par la fenêtre et partir à la recherche d’elle-même à travers les méandres de son rêve intime. Elle suivra donc Dan sur la route de son apparente liberté et de ses imprévisibles coups de dés. Cette fable peuplée de personnages excessifs et envoûtants prendra des allures de cauchemar initiatique, car il faut parfois mourir aux choses anciennes afin d’accéder à soi-même. Noëlle aura-t-elle le courage de la liberté ?

Poursuivant sa recherche théâtrale multidisciplinaire (vidéo, environnement sonore, chant, caméra en direct), le Théâtre Le Clou a transporté le public de Noëlle en juillet dans un univers où les protagonistes évoluaient dans un monde basculant du réalisme au fantastique, en passant par le symbolisme et l'absurde.

Présenté en 1996 au Théâtre La Chapelle dans le cadre du Festival Les Coups de Théâtre.

Distinctions

Presse

Depuis maintenant 30 ans, le Théâtre Le Clou invite le public adolescent à s’immerger dans un théâtre de création engagé et inspirant.

Codirigée par Monique Gosselin, Sylvain Scott et Benoît Vermeulen, la compagnie est un collectif de metteurs en scène dont les démarches personnelles sont intimement liées. Le Clou entraîne tous ceux que la rencontre entre le théâtre de création et l’adolescence inspire. Les créateurs du Théâtre Le Clou mixtionnent les matières textuelles, formelles et plastiques. De cet exercice de liberté émergent des créations qui oscillent entre exigence et plaisir, provocation et engagement, beauté et chaos.

Des milliers de spectateurs au Québec et à l'étranger ont pu applaudir une des 38 créations de la compagnie.