Les Zurbains 2004

14-17 ANS

Résumé

L'édition 2004 des Zurbains présentait des récits épicés et frappants de réalisme. Dans une perspective urbaine et contemporaine, ce spectacle ramènait au goût du jour une tradition bien ancrée dans notre culture : la rencontre entre le spectateur et le conteur. Ces anti-héros partageaient avec le public leurs petits et grands bouleversements de la vie autant que les rencontres qui ont pu marquer leur existence.

Les Zurbains 2004 a été joué près de 30 fois chez les diffuseurs partenaires.

Les textes des éditions 1998 à 2004 sont publiés dans le recueil Les Zurbains en série chez Dramaturges Éditeurs.

Les contes:

Gibraltar de Geneviève Billette, interprété par Marc St-Martin
Benoît n’en peux plus de ramper, d’avoir peur de vivre… Il plaque tout et s’embarque pour l’Espagne. Ce qui devait être un voyage organisé se transforme en une suite d’imprévus lorsqu’il se lie d’amitié avec Gibraltar, son opposé, dans tous les sens du terme. Dans ce voyage rocambolesque où flotte un parfum de corrida, d’alcool et de sable, Benoît comprendra rapidement que pour accéder à ses rêves, il faut d’abord surmonter ses peurs.

Le fœtus
d’Andrée L. Marion, interprété par Martin Laroche
Un étudiant en philosophie se retrouve au centre d’une histoire absurde alors que Mathilde, une inconnue, l’apostrophe dans le métro. Elle voit en lui l’élu, la muse d’un mystérieux projet artistique. Délaissant son réflexe de tout considérer et empreint d’un soudain abandon, il accepte sans réfléchir de servir sa cause et entre dans un univers clos qui s’avèrera plutôt inquiétant…

Ma mère
d’Olivier Paradis-Lemieux, interprété par François Gadbois
Sous une forme provocante, ce récit présente le complexe d’Œdipe revisité, à travers un personnage adolescent digne des meilleurs films d’horreur. Issu d’un milieu bourgeois, cet Œdipe « moderne » nage entre la haine qu’il éprouve pour son beau-père et l’amour pour sa mère. Sans culpabilité aucune, le personnage vient nous raconter lui-même son histoire, s’amusant même de notre malaise…

Protégeons la nature
de Jessica Néron, interprété par Alexandre Goyette
À travers ses méditations et sa recherche de paix intérieure, un homme apparemment poli et rangé erre en pleine nature. Sa présence n’est pourtant pas un hasard. Les deux pieds dans l’herbe, il se transformera en un sérieux prédateur, déterminé à faire régner l’harmonie en forêt.

Un mauvais matin
de Francis Lamarre, interprété par Philippe Racine
Par un matin banal de printemps, la vie de toute une famille va basculer. Un destin tragique frappe Mathieu qui doit lutter avec tout son courage. Une émouvante ode à la vie où un grand frère, confronté à ce qu’il y a de plus insurmontable, éprouve en retour une urgente soif de vivre !

Presse

Depuis maintenant 30 ans, le Théâtre Le Clou invite le public adolescent à s’immerger dans un théâtre de création engagé et inspirant.

Codirigée par Monique Gosselin, Sylvain Scott et Benoît Vermeulen, la compagnie est un collectif de metteurs en scène dont les démarches personnelles sont intimement liées. Le Clou entraîne tous ceux que la rencontre entre le théâtre de création et l’adolescence inspire. Les créateurs du Théâtre Le Clou mixtionnent les matières textuelles, formelles et plastiques. De cet exercice de liberté émergent des créations qui oscillent entre exigence et plaisir, provocation et engagement, beauté et chaos.

Des milliers de spectateurs au Québec et à l'étranger ont pu applaudir une des 38 créations de la compagnie.