Je suis William

Du lundi 27 janvier 2020 au lundi 11 mai 2020 | 10 ANS +

Résumé

Quand Margaret Shakespeare, la sœur de William, écrit la nuit, elle répare tout ce qu’elle côtoie d’injustices. Âgée de treize ans, elle s’inspire des contradictions humaines pour écrire des histoires d’une puissance remarquable. Seulement, en 1577, dans son petit village d’Angleterre, la place des filles est à la maison, près des chiffons. Pire encore, les femmes qui savent lire et écrire sont accusées de sorcellerie et punies. Le jour où William découvre l’ampleur du talent de sa sœur, il est soufflé et ne peut garder pour lui son émerveillement. Comment à la fois partager ces mots et protéger sa sœur? C’est alors que s’amorce un périple au cœur même d’une Angleterre fantaisiste, où l’amour fraternel est plus fort encore que la vérité, où la force d’une plume a le pouvoir de renverser les structures établies et où les masques sociaux finiront peut-être par tomber…

Je suis William fait de cette parcelle de seizième siècle, un miroir grossissant de notre époque. Parce qu’être un garçon, qu’être une fille, dicte, encore aujourd’hui, une partie du chemin à suivre.

Bande-annonce

Démarche artistique

« À l’école, je n’avais pas conscience des restants d’inégalités entre hommes et femmes. Pour moi, c’était une bataille qui avait été depuis longtemps gagnée. J’avais l’impression que je pouvais me rêver comme je le voulais, que personne n’allait m’empêcher de faire quoi que ce soit sous prétexte que j’étais une fille. Puis, le choc de la réalité est arrivé. Je ne m’étais pas trompée sur tous les points : personne n’allait effectivement m’empêcher de prendre les décisions que je voulais prendre. Mais j’ai pris conscience que les centaines d’années d’iniquités entre hommes et femmes avaient eu un impact sur les structures mêmes de notre monde. Nous sommes encore aux prises avec des milliards de kilos de préjugés.

Même si j’ai la profonde conviction que Je suis William s’adresse à tout le monde, c’est pour les jeunes que j’ai écrit cette pièce. Pour leur violent besoin de se trouver une place dans le monde. Pour leurs rêves. Pour la force tellement belle et tellement grande qu’ils ont quand ils se représentent l’avenir. J’ai pensé à eux. À chaque jour. J’ai pensé à leurs combats. À leurs envies. À leurs batailles. J’ai pensé à leur insatiable besoin de créer du sens avec les aléas banals de la vie. J’ai pensé aux jeunes parce que je ne me sens pas si loin de ces déchirements passionnés. Et j’ai eu envie qu’on se raconte ensemble cette histoire-là, où le réel et la fiction racontent notre aujourd’hui.

Le mien. Le leur. Pour qu’on se regarde à hauteur d’hommes et de femmes. Sans faire de distinction.»

Rébecca Déraspe

Entretien entre Sylvain Scott et Rébecca Déraspe

Distinctions

Presse

Activités de médiation

  1. Ateliers préparatoires

    Le Théâtre Le Clou propose différents ateliers qui peuvent être donnés en classe avant les représentations. Sans dévoiler le contenu de la pièce, ces ateliers développent certaines thématiques du spectacle : les personnages, la structure du spectacle, le processus de création, la mise en scène, l'appréciation d'une oeuvre théâtrale, etc. Ces activités complémentaires à la sortie théâtrale permettent de préparer les spectateurs à la représentation.

    • Clientèle : 5e-6e année du primaire et secondaire 1 et 2
    • Durée de l’activité : 60 minutes
    • Nombre de participants : maximum 30 élèves (une classe)
    • Lieu : salle de classe, bibliothèque ou autre local
    • Équipement : un projecteur

    Au Québec, cet atelier peut être défrayé par le programme La culture à l’école.


    Cahier pédagogique

    Un cahier pédagogique est disponible sur demande.

  2. Ateliers en classe

    • Préparation au spectacle
      Introduire les thématiques et les procédés théâtraux présents dans Je suis William
    • Atelier d'écriture
      Par des jeux d’écriture, sensibiliser l'élève à sa propre nature d’auteur
    • Jeu et pratique théâtrale
      Initier les élèves à l’interprétation théâtrale
  3. Afin d’enrichir la sortie théâtrale et créer un lien avec le public, une discussion après spectacle avec les comédiens est possible. Demandez à votre salle de spectacle!

Depuis maintenant 30 ans, le Théâtre Le Clou invite le public adolescent à s’immerger dans un théâtre de création engagé et inspirant.

Codirigée par Monique Gosselin, Sylvain Scott et Benoît Vermeulen, la compagnie est un collectif de metteurs en scène dont les démarches personnelles sont intimement liées. Le Clou entraîne tous ceux que la rencontre entre le théâtre de création et l’adolescence inspire. Les créateurs du Théâtre Le Clou mixtionnent les matières textuelles, formelles et plastiques. De cet exercice de liberté émergent des créations qui oscillent entre exigence et plaisir, provocation et engagement, beauté et chaos.

Des milliers de spectateurs au Québec et à l'étranger ont pu applaudir une des 38 créations de la compagnie.