Résumé

Les Zurbains série IV, c'était six contes qui permettaient au public de s'introduire dans des unives impudiques où le spectateur devenait voyeur en assistant au dévoilement d'une parcelle d'intimité de six personnages originaux. Avec beaucoup d'humour, les héros profitent de la scène pour y livrer leurs réflexions les plus indicibles. Comme si chacun était seul avec son histoire, dans une ville où les êtres humains sont souvents confondus avec le paysage urbain.

Les Zurbains série IV a été joué plus de 30 fois chez les diffuseurs partenaires au Québec ainsi qu'en France.

Les textes des éditions 1998 à 2004 sont publiés dans le recueil Les Zurbains en série chez Dramaturges Éditeurs.

Les contes

Tout le monde aime Marineland de Marie-Josée Bastien, interprété par Sylvain Scott

Le requin de François Archambault, interprété par Michel Olivier Girard

Obsession d'Élizabeth Blackburn, interprété par Valérie Blais ou Anka Rouleau

Être ou ne pas être de Mitémo Chevalier, interprété par Monique Gosselin

Anticorps de Tuan Nguyen Quang, interprété par Philippe Cousineau ou Olivier Aubin

Rois et reines dans l'arène de Catherine Girardin, interprété par Mireille Brullemans ou Suzanne Bolduc

Fermer

Crédits

Textes François Archambault, Élizabeth Blackburn, Marie-Josée Bastien, Mitémo Chevalier, Catherine Girardin et Tuan Nguyen Quang
Mise en scène Benoît Vermeulen
Distribution à la création Valérie Blais, Mireille Brullemans, Philippe Cousineau, Michel-Olivier Girard, Monique Gosselin et Sylvain Scott
Ont aussi fait partie de la distribution Olivier Aubin, Suzanne Bolduc et Anka Rouleau
Scénographie et éclairages Étienne Ricard
Costumes Jean Lachance
Environnement sonore Claude Despins
Vidéos Monique Gosselin
Direction technique et de production Joanne Vézina
Auteurs-tuteurs Geneviève Billette et Louis-Dominique Lavigne

Photographies du spectacle Simon Ménard

Présenté en collaboration avec le Théâtre Denise-Pelletier et le Théâtre jeunesse Les Gros Becs.

Crédits

Dans la presse

La Presse

« Bref, six personnages qui ne sont pas en quête d'auteur, mais un peu en quête d'identité. Six personnages qui prennent les spectateurs à témoin, et les font voyeurs plus que confidents, complices plus que juges. L'expérience est de celle qui laissent le sourire aux lèvres. »

Sonia Sarfati, mai 2000

Dans la presse