Résumé

Empreinte d’allers-retours entre l’infortune et la providence, cette treizième édition des Zurbains nous invite à repousser les limites du destin ! Venez rencontrer cinq personnages enflammés par un désir ardent de vivre.

Les Zurbains 2010 a été joué 35 fois chez les diffuseurs partenaires.

Les textes des éditions 2005 à 2011 sont publiés dans le recueil Les Zurbains en série 2 chez Dramaturges Éditeurs.

Les contes

Préparez-vous pour l’atterrissage de Caleb Guthrie, interprété par Philippe Robert
Un homme accablé par des préoccupations esthétiques se retrouve en chute libre parmi les débris de son avion. Et lorsqu’on est confronté à sa mort imminente, on ne voit plus la vie de la même façon. Cet avatar lui donne soudainement des ailes. Là-haut, il pense à son écrasement…au geste ultime qui pourrait marquer sa morne vie…

Scout un jour, scout toujours d’Alex Carignan, interprété par Julien Lemire
Autour d’un feu de camp, une bande de scouts sans surveillance s’en prend à Bourrelets, le p’tit gros. Mais ils poussent la blague trop loin et le bouc-émissaire s’enfuit dans la forêt. Pris de remords, l’initiateur de la plaisanterie part à ses trousses et s’engage dans une battue qui pourrait s’avérer surprenante. Scout un jour, scout toujours...prêt ?

Level 18 de David Le Quéré, interprété par Kevin Houle
Bob est accro des jeux vidéo. Après 24 heures intenses sur la planète Fatkkat, il est brutalement éjecté de son univers virtuel par sa mère : obligation de promener le gros chat Fluffy. Perdu entre réalité et fiction, il s’enfonce dans un monde étrangement menaçant où les humains de son espèce prennent des allures de Killerkins et de Gorillagoonz. Pour se sortir de ce délire paranoïaque, ça lui prendra plus qu’un bon coup de poing sur la gueule !

Pourrie sale d’Alex Viens, interprété par Marie-Ève Trudel
Convaincue que la folie de sa mère a engendré chez elle une maladie dégénérescente, notre protagoniste a la rage au cœur et souffre en silence. Un jour, c’est le coup de foudre! Tiraillée entre la peur du rejet et l’espoir d’un possible amour, elle se lance dans le vide. En proie à son destin crève-cœur, choisira-t-elle la vie ou la mort ?

Would you rather de Cleo Beland, interprété par Milène Leclerc
Would you rather un cours d’anglais ennuyant ou une cavale d’enfer ? Avec Alice, qui vient d’obtenir son permis, la réponse est facile ! Sur la route, l’adrénaline, la soif de liberté et la rencontre de jeunes téméraires transporteront les deux amies dans une aventure grisante qui les mènera au-delà de la sortie 68 !

Fermer

Crédits

Textes Cleo Beland, Alex Carignan, Caleb Guthrie, David Le Quéré et Alex Viens
Mise en scène Monique Gosselin
Distribution Kevin Houle, Milène Leclerc, Julien Lemire, Philippe Robert et Marie-Ève Trudel
Assistance à la mise en scène et régie Maude Labonté
Scénographie Josée Bergeron-Proulx
Costumes Marie-Noëlle Klis
Éclairages Mathieu Marcil
Environnement sonore Anne-Marie Levasseur et Caroline Turcot
Direction de production et technique Jérémi Guilbault Asselin
Auteurs-tuteurs Geneviève Billette, Steve Gagnon et Michel Ouellette

Photographies du spectacle spinprod.com

Présenté en collaboration avec le Théâtre Denise-Pelletier, le Théâtre jeunesse Les Gros Becs, le Théâtre français de Toronto et le Théâtre français du Centre national des Arts.

Crédits

Dans la presse

Le Devoir

« Chaque année, avec l'arrivée des premiers festivals, Les Zurbains reviennent comme une bouffée d'air frais pour souligner que tout est loin d'être perdu. Le spectacle que présente Le Clou est une sorte d'iceberg, on le sait; les cinq textes des Zurbains sont écrits par des étudiants du secondaire avec lesquels travaillent une foule de bénévoles dramaturges et metteurs en scène dont on ne parle presque jamais dans les journaux. Et c'est quand on voit la qualité générale de l'ensemble que chaque fois, on se remet à croire que tout est possible, même le meilleur. »

Michel Bélair, mai 2010

Montheatre.qc.ca

« Après un début fort prometteur, le spectacle surprend, et chaque histoire est plus intéressante que la précédente. Les récits nous happent différemment, nous font rire et réfléchir. Indéniablement, les jeunes auteurs ont un talent fou et beaucoup de potentiel, ce que Monique Gosselin et les comédiens s'assurent de bien faire transparaître. Ces derniers ont plaisir à entrer dans l’univers des auteurs, se donnant corps et coeur aux personnages qu’ils interprètent. »

David Lefebvre, mai 2010

Le Quatrième

« L'édition 2010 des Zurbains est particulièrement allumée avec de jeunes plumes inspirées et des textes originaux. Voilà certes un bon moment de théâtre, sympathique et sans prétention, dans un essentiel rapprochement entre jeunesse et art. »

Yves Rousseau, mai 2010

Dans la presse