Résumé

Les Zurbains 2005 présentait des récits fort imaginatifs, tantôt ludiques, tantôt plus métaphoriques. Dans une perspective urbaine et contemporaine, le spectacle ramenait au goût du jour une tradition bien ancrée dans notre culture : la rencontre entre le spectateur et le conteur. Ces anti-héros partageaient avec le public leurs petits et grands bouleversements de la vie autant que les rencontres qui ont pu marquer leur existence.

Les Zurbains 2005 a été joué près de 40 fois chez les diffuseurs partenaires.

Les textes des éditions 2005 à 2011 sont publiés dans le recueil Les Zurbains en série 2 chez Dramaturges Éditeurs.

Résumé

Crédits

Textes Myriam Bleau, Stéphane Hogue, Catherine Leblanc, Sébastien Leblanc et Geneviève Valois-Paillard
Mise en scène Benoît Vermeulen
Distribution à la création Bénédicte Décary, Marie-Ève Des Roches, Renaud Lacelle-Bourdon, Martin Laroche et Olivier Morin
A aussi fait partie de la distribution Érick Tremblay
Assistance à la mise en scène et régie Chantal Labrecque
Scénographie Christophe Rapin
Costumes Sandrine Bisson
Éclairages Mathieu Marcil
Environnement sonore Olivier Choinière
Direction de production et technique Joanne Vézina
Auteurs-tuteurs Fanny Britt, Sébastien Harrrison et Jean-Philippe Joubert

Photographies du spectacle Simon Ménard

Présenté en collaboration avec le Théâtre Denise-Pelletier, le Théâtre jeunesse Les Gros Becs et le Théâtre français de Toronto.

Crédits

Dans la presse

MonTheatre.qc.ca

« Mettant en vedette, cette année, deux filles et trois gars (l'édition de l'an dernier en était une complètement masculine), on passe une excellente soirée et on découvre avec joie la grande imagination et le talent de ces jeunes auteurs en devenir. Bravo à l'équipe du Théâtre Le Clou pour nous présenter, chaque année, un spectacle professionnel, jeune, frais, dynamique et de qualité qu'il faut s'empresser de voir avec nos ados. »

David Lefebvre, mai 2005

Le Devoir

« Depuis 1998, c'est toujours la même surprise :Les Zurbains déclanchent chaque année l'enthousiasme partout où ils passent. Par la qualité des textes proposés, par la qualité de l'interprétation et par l'indéniable qualité de la mise en scène de Benoît Vermeulen. Chaque fois. Cette cuvée 2005 ne fait certainement pas exception à la règle : bien au contraire, elle fixe la barre encore plus haut, si cela était possible. »

Michel Bélair, mai 2005

Dans la presse