Photos / Vidéos

Résumé

Les Zurbains 2001 proposait six contes, dont quatre écrits par des auteurs adolescents. Deux textes composés par des auteures professionnelles venaient compléter le spectacle. Ces histoires mettaient en évidence les petits et grands bouleversements de la vie. Dans une perspective urbaine et contemporaine, le spectacle ramène au goût du jour une tradition bien ancrée dans notre culture : la rencontre entre le spectateur et le conteur. Les anti-héros partageaient avec le public leurs préoccupations du quotidien autant que les rencontres qui ont pu marquer leur existence.

Les Zurbains 2001  a été joué près de 20 fois chez les diffuseurs partenaires.

Les textes des éditions 1998 à 2004 sont publiés dans le recueil Les Zurbains en série chez Dramaturges Éditeurs.

Les contes

Chat du Cheshire de Lorraine Côté, interprété par Sophie Vajda

Le temps d'une cigarette d'Elaine Martin, interprété parAlexandre Frenette

L'ébauche de la folie de Christina Paradis, interprété par David Savard

Moummouth ! de Monique Gosselin, interprété par Isabelle Drainville

Une pêche miraculeuse de Jean-François Pichette, interprété par Jean-François Boudreau

Comme d'hab de Laurent Arensma, interprété par Jean-François Harrisson

Fermer

Crédits

Textes Laurent Arensma, Lorraine Côté, Monique Gosselin, Élaine Martin, Christina Paradis et Jean-François Pichette
Mise en scène Benoît Vermeulen
Distribution Jean-François Boudreau, Isabelle Drainville, Alexandre Frenette, Jean-François Harrisson, David Savard et Sophie Vajda
Scénographie Steve Gagné 
Costumes Jean Lachance
Éclairages Mathieu Marcil
Environnement sonore Claude Despins
Direction de production et technique Pascal Pié
Auteure-tuteure Geneviève Billette

Photographies du spectacle Simon Ménard

Présenté en collaboration avec le Théâtre Denise-Pelletier et le Théâtre jeunesse Les Gros Becs.

Crédits

Dans la presse

Le Devoir

« Ces six contes sont traversés par une même exigeante rigueur qui s'installe à coup de petits détails dans la mise en scène de Benoît Vermeulen et dans le jeu des comédiens. Tous, sans exeption, ils savent jouer de nuances et d'affirmations diverses, toujours justes, toujours plus vrais que vrais.»

Michel Bélair, mai 2001

La Presse

« Magnifique travail de celui-ci [Benoît Vermeulen] qui a préparé un spectacle fort bien équilibré, particulièrement animé et riche de l'imaginaire de surprenants jeunes auteurs. On remarque dans l'ensemble, un souci d'envelopper toutes ces histoires souvent incroyables d'une touche d'humour fort agréable.»

Jean Beaunoyer, mai 2001

Dans la presse