Résumé

Julie, Joanne, Érik et Tanguay vivent un drame existentiel ! Ils se démènent contre l’image qu’ils ont d’eux-mêmes et contre le destin qu’ils ont l’impression de subir. C’est sous le regard tendre et serein de la surprenante mère de Julie que ces jeunes tenteront d’aller à la rencontre d’eux-mêmes pour mieux aller à la rencontre de l’autre.

La septième création de la compagnie présentait une étourdissante et festive mise en forme où tous les styles s’entrechoquaient : exposés avec diapositives, chansons, poésie, monologues, danse… À l’image du chaos intérieur des personnages, le chaos sur scène s’organisait peu à peu, et ce, en grande complicité avec le public, comme si c’était un peu son histoire…

De 2003 à 2010, Romances et karaoké a été joué près de 150 fois au Québec, en Ontario et en France.

Le texte de Francis Monty est publié chez Dramaturges Éditeur.

Résumé

Crédits

Texte Francis Monty
Mise en scène Benoît Vermeulen
Distribution à la création Patrice Bélanger, Marie-Ève Bertrand, Sandrine Bisson, Mathieu Gosselin et Monique Gosselin
Ont aussi fait partie de la distribution Marc Beaupré, Ginette Chevalier, Hélène Florent, François Gadbois, Sylvie Gosselin et Catherine Vidal
Assistance à la mise en scène Benjamin Lafleur
Décor et costumes Raymond Marius Boucher
Environnement sonore et musique originale Sylvain Scott
Éclairages Mathieu Marcil
Conseillère aux chorégraphies Manon Oligny
Maquillages Florence Cornet
Direction technique et de production Joanne Vézina

Photographies du spectacle Caroline Hayeur, Simon Ménard et spinprod.com

Créé en 2003 lors d’une résidence au Théâtre de la Ville de Longueuil.

Crédits

Dans la presse

Le Soleil

« Voici un spectacle joué avec âme, d’une énergie inusité, beaucoup plus construit qu’il paraît et qui ne refuse pas pour cela le défi de l’aléatoire. »

Jean St-Hilaire, mars 2004

Cahiers de théâtre Jeu

« Sur un texte éclaté de Francis Monty, qui zappe dans le temps et l’espace pour croquer ici et là les conversations ou les introspections des personnages, Benoît Vermeulen signe une mise en scène énergique, où se bousculent élans spontanés et pudeur des émotions, bien branché sur la réalité des jeunes. »

Patricia Belzil, novembre 2003

La Presse

« Romances et karaoké fait la démonstration que le ridicule ne tue pas et qu’à force d’en avoir peur, on passe à côté du plaisir ou de l’amour… et souvent de soi-même. »

Chantal Guy, novembre 2003

Dans la presse

Distinctions

Académie québécoise du théâtre

Masque - Meilleur texte original remis à Francis Monty

2005

Académie québécoise du théâtre

Masque - Meilleure mise en scène remis à Benoît Vermeulen

2005

Académie québécoise du théâtre

Masque - Meilleure production jeunes publics remis au Théâtre Le Clou

2005

Distinctions