Résumé

Dans un sous-sol de banlieue, le Petit, la Soeur et le Grand devront apprivoiser une nouvelle vie : un accident vient de leur arracher leurs parents. Alors que tout bascule, ils doivent continuer d’affronter le quotidien. Heureusement, ils réussiront à plonger au fond d’eux-mêmes et à faire émerger une réconfortante force créatrice. Grâce à la musique, aux arts visuels et à la chanson, Isberg nous fait parcourir des tableaux remplis de poésie, un passage obligé mais libérateur vers la résilience.

Ce spectacle, écrit par Pascal Brullemans et mis en scène par Sylvain Scott, présentait un espace vivant peuplé des étonnantes sculptures de Nathalie Trépanier et enveloppé par la musique inventive de Yann Perreau. Un portrait intimiste sur la douleur, le réconfort et la quête de lumière.

De 2008 à 2011, Isberg a été joué plus de 125 fois au Québec et en France.

Le texte de Pascal Brullemans est publié chez Dramaturges Éditeur.

 

Résumé

Crédits

Texte Pascal Brullemans
Mise en scène Sylvain Scott
Distribution à la création Marie-Ève Des Roches, Alexis Lefebvre et Sébastien Rajotte
Ont aussi fait partie de la distribution Maxime Laurin, Philomène Lévesque-Rainville et Guillaume Tellier
Scénographie Nathalie Trépanier
Paroles, musique originale et environnement sonore Yann Perreau
Éclairages Martin Gagné
Costumes Linda Brunelle
Environnement sonore et réalisation Nans Bortuzzo
Assistance à la mise en scène Dominique Cuerrier
Direction de production et technique Nichola Lapierre

Photographies du spectacle spinprod.com
Bande-annonce Stéphane Boivin

Créé en 2008 en résidence au Théâtre du Vieux-Terrebonne.

Crédits

Dans la presse

Voir

« Avec Isberg, le Théâtre Le Clou continue d'explorer des sujets délicats, des étapes cruciales dans la vie des adolescents et des préadolescents. Cette fois, c'est de deuil qu'il est question. Celui de deux frères et une soeur qui ont perdu leur père et leur mère dans un accident de voiture. Perdre ses deux parents, d'un coup, c'est un vrai choc. Après l'impact, il faut reconstruire. Reconstruire une vie, un quotidien, une identité. Ces étapes, l'auteur Pascal Brullemans et le metteur en scène Sylvain Scott les ont brillamment traduites dans un spectacle qui fait habilement appel à la musique (Yann Perreau) et à la sculpture (Nathalie Trépanier). Le lien entre le grand (Sébastien Rajotte), le petit (Guillaume Tellier) et la soeur (Philomène Lévesque-Rainville) est palpable. Ce spectacle aura à n'en pas douter une longue vie. »

Christian Saint-Pierre, novembre 2008


La Presse

« L'environnement sonore et la musique, composée par Yann Perreau, créé une ambiance très poétique. Et traduit bien la peine et la rage de ces grands enfants laissés à eux-mêmes. »

Jean Siag, novembre 2008

 

Le Quatrième

« Une oeuvre avec un cœur grand comme ça, amusante, espiègle et cocasse, qui à partir de la mort parle surtout de la vie, de demain et d'espoir, avec l'importance de dire, de nommer et de partager les choses, puis de se réaliser dans toutes nos différences. Un propos rempli de tact, et d'intelligence, très interpellant. »

Yves Rousseau, avril 2009

Le Devoir

« Isberg, un des spectacle les plus marquants du festival [Les Coups de Théâtre]. »

Michel Bélair, novembre 2008

Dans la presse

Distinctions

Prix Roseq-Rideau

21e Bourse Rideau

2008

Distinctions